Coopération franco-allemande : encore des murs de Berlin à abattre !

Version disponible : Deutsch (Allemand)

A la Une
mercredi 13.06.2007

Parmi les 182 entreprises allemandes dans la région, Siemens.

 « Pour nos PME-PMI du Nord – Pas-de-Calais, l’Allemagne, c’est un peu la Sibérie ! Alors que Cologne est moins loin d’ici que Toulouse, et que Berlin est à la même distance que Bordeaux. » Jean-Gabriel Zaccagna se veut provocateur.

Le délégué général du tout nouveau Cercle économique franco-allemand (CEFA), inauguré officiellement à Lille la semaine dernière, sait qu’il y a encore des « murs de Berlin » à abattre, et surtout qu’il y a un enjeu majeur à développer les réseaux d’affaires entre notre région et sa « voisine » d’outre-Rhin : « La coopération franco-allemande reste l’un des principaux moteurs de la compétitivité européenne. Et notre région frontalière a tout intérêt à développer les synergies et les partenariats. » De fait, l’Allemagne est notre deuxième partenaire économique en terme de commerce extérieur, après la Belgique, représentant 13,1 % de nos exportations et 11,35 % de nos importations.

Les exportations du Nord – Pas-de-Calais vers l’Allemagne ont ainsi progressé – de 7,6 % l’an passé (source CCI international, NFX et Douanes), représentant 4,6 milliards d’euros. Les grands fleurons de l’automobile (Renault, Toyota), de la sidérurgie (Arcelor) et de l’agroalimentaire (Bonduelle, Lesaffre, Roquette) pèsent évidemment majoritairement dans la balance. Mais pour « rassurer » M. Zaccagna, de nombreuses PME régionales sont -également présentes sur le marché allemand, comme EMP à Villeneuve-d’Ascq (vaisselle jetable), Plastique Gosselin à Borre ou Stratiforme à Bersée (matériel ferroviaire).
De leur côté, les importations en provenance de l’Allemagne se sont élevées à 4 milliards d’euros l’an passé (en hausse de 2,4 %).

L’Allemagne est aussi le premier investisseur étranger dans notre région en terme d’emplois (18 040), représentés par 182 implantations. BASF, Beterlsman, Siemens, Aldi, Lidl, Quelle, KSB, Tim SA (620 salariés à Quaëdypre, près de Bergues, dans cette seule usine de fabrication de cabines pour engins), autant de noms qui montrent que notre région attire les investisseurs allemands.

 Situation idéale « Le tissu industriel important, le réservoir d’ingénieurs et de techniciens, la situation idéale en Europe sont autant d’atouts », explique René Schild, directeur de KSB. Le leader allemand et européen des pompes submersibles pour stations d’épuration emploie 120 salariés à Sequedin.
« Il y a trois ans, nous faisions 5 % de notre chiffre d’affaires en Allemagne. Aujourd’hui, nous sommes à 18 %. » Christophe Cathelain est le jeune PDG de l’entreprise de boulonnerie industrielle qui porte son nom à Bavinchove (il est également le président du CEFA) : « Le marché allemand est très organisé mais aussi très décentralisé du fait de la structure des Länder. Mais quand la confiance est instaurée, elle est durable. » Et pour cette PMI, il n’y a aucun doute : l’avenir passe par la coopération et les échanges franco-allemands.

 C’est toute l’ambition de ce jeune cercle économique qui entend faire partager expériences et idées neuves. •
JEAN-MARC PETIT – La Voix du Nord.



 REPÈRES

Qu’est-ce que le Cercle économique franco-allemand ?

Le CEFA est la résurrection d’un précédent cercle économique franco-allemand lillois qui avait disparu il y a 15 ans. « Étant donné l’importance des relations économiques entre notre région et l’Allemagne, il était important de faire renaître un tel lieu d’échanges », explique son président Christophe Cathelain. D’initiative totalement privée (même s’il a des partenariats forts avec les réseaux institutionnels type NFX, Norcomex et DRCE), le CEFA regroupe des dirigeants et cadres d’entreprises françaises et allemandes, ainsi que des intervenants ou prestataires de services à l’industrie de notre région (avocats, assureurs, consultants).
Par l’intermédiaire d’ateliers, débats, conférences et manifestations, le CEFA se veut donc un lieu d’échanges concrets, de partage des expériences pour le business franco-allemand.

Contact :
Cercle économique franco-allemand,
1, place Charles-de-Gaulle
BP 343,
59026 Lille cedex.
Tél : 03 28 36 04 88 ou 06 15 10 44 89.
cefa@go-ban.com

Évènements à venir

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer